PC

Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte Clé Steam

Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte - Cover / Packshot
Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte - Cover / Packshot
Flash
12,49€ -28% 8,99€ Ajouter au panier Disponibilité : en stock

Livraison: Clé Steam

Ajouter à votre liste de souhaits
Discussions à propos du jeu
Activates in United States

CONTENU TÉLÉCHARGEABLE: Ce contenu additionnel nécessite le jeu de base Field of Glory II: Medieval pour fonctionner.

Vidéos et screenshots Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte

Description de Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte

Acheter Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte en clé Steam chez Gamesplanet.com

À la fin du 13ème siècle, alors que le sultanat seldjoukide de Rum était sur le déclin, l'Anatolie a été divisée en plusieurs petites principautés turques indépendantes, appelées beyliks. L'un de ces beyliks, situé à la frontière de l'Empire byzantin chrétien orthodoxe, était dirigé par Osman Ier. Le petit état d'Osman allait progressivement s'étendre au cours des deux cents années suivantes pour devenir l'un des grands empires du monde, connu par la postérité sous le nom d'empire ottoman (Osmanli), du nom de son premier dirigeant.

Au début, les ottomans se sont battus contre les byzantins pour le contrôle des villes locales d'Anatolie, mais en 1354, ils se sont emparés de leur premier territoire européen en prenant Gallipoli. Ils entrent alors en conflit avec les autres états chrétiens des Balkans, dont la Serbie, la Bulgarie, la Hongrie, la Valachie, la Moldavie et l'Albanie. Les ottomans sont généralement victorieux dans ces guerres pendant les cinquante années suivantes, ce qui leur permet de devenir la puissance dominante des Balkans. Leurs avancées ont conduit à la bataille de Nicopolis en 1396, où une croisade occidentale a connu un désastre. À l'Est, la majeure partie de l'Anatolie avait été conquise aux autres beyliks turcs.

Cette série de succès a été brièvement interrompue en 1402 lorsque le conquérant turco-mongol Timur (Tamerlan) a vaincu les ottomans à la bataille d'Ankara. Le sultan Bayezid Ier étant capturé et mourant en captivité l'année suivante, l'empire est plongé dans une guerre civile chaotique entre les fils de Bayezid, l'ordre n'étant rétabli qu'en 1413 lorsque Mehmed Ier devient sultan.

Les conquêtes reprennent, et une autre croisade est vaincue à Varna en 1444. Enfin, la grande ville de Constantinople est conquise aux byzantins en 1453 et devient la capitale ottomane. Un certain nombre de brillants dirigeants des Balkans se sont levés au cours du 15ème siècle pour défier l'hégémonie ottomane : John Hunyadi et son fils, Matthias Corvinus de Hongrie, le héros albanais Skanderbeg, Stephen le Grand de Moldavie et le voïvode valaque Vlad Țepeș ‘l'Empaleur’. Cependant, malgré les nombreuses victoires de ces hommes, à la fin du 15ème siècle, les ottomans étaient la puissance dominante en Méditerranée orientale.

Timur est né en 1336 dans une famille noble de la confédération turco-mongole Barlas en Transoxiane (dans l'actuel Ouzbékistan). Parvenu à contrôler la Transoxiane en 1370, il a ensuite créé l'empire timuride en Asie centrale, en Afghanistan et en Iran. Jamais vaincu au combat, il a remporté des victoires contre la Horde d'or, le sultanat de Delhi, les ottomans et les mamelouks, devenant ainsi le souverain le plus puissant du monde islamique. Sa victoire contre les ottomans à Ankara en 1402 a fait reculer l'expansion ottomane de plusieurs décennies. Son empire s'est fragmenté peu après sa mort en 1405, mais son arrière-arrière-petit-fils Babur a créé l'empire moghol en Inde, qui a duré jusqu'en 1857.

La Compagnie catalane a été formée par des almughavars et d'autres vétérans sans emploi de la guerre des Vêpres siciliennes en Sicile. En 1302, la Compagnie a été engagée par l'empereur byzantin Andronikos II pour combattre les beyliks turcs d'Anatolie. Au cours des deux années suivantes, la Compagnie a remporté de tels succès contre les turcs, et a été si rapace dans son traitement des civils byzantins, que les byzantins se sont inquiétés et ont fait assassiner les dirigeants de la Compagnie par traîtrise. Par la suite, la Compagnie a combattu les byzantins et leurs alliés mercenaires Alan en Thrace. En 1308, la Compagnie se rendit en Grèce où, en 1310, elle entra au service de Gautier V de Brienne, duc d'Athènes, et vainquit rapidement ses ennemis. Il n'a cependant pas payé la somme convenue pour leurs services, ce qui a entraîné sa défaite et sa mort à la bataille d'Halmyros en 1311. La Compagnie se retrouve alors à la tête du duché d'Athènes, qu'elle dirigera jusqu'en 1388.

Ajouts dans ce DLC :

  • Couverture additionnelle pour les nations et factions suivantes de 1260 à 1500 ap. JC : albanais, turcomans anatoliens, turcomans moutons noirs, bulgares, byzantins (Central, Epiros, Trébizonde et la Morée), Compagnie catalane, Khanat de Chagataï, Royaume de Chypre, géorgiens, indiens (musulmans, rajput, hindous et empire Vijayanagaran), perses islamiques, Sultanat djalayiride, Grèce latine, égyptiens mamelouks, moldaves, Compagnie navarraise, Ordre de Saint-Jean, turcs ottomans, serbes, timourides, vénitiens, valaques et turcomans Moutons blancs.
  • 22 nouvelles unités.
  • 62 listes d'armées supplémentaires permettant d’avoir des armées historiquement réalistes pour chacune des factions ci-dessus et leurs alliés à différentes dates de la période, et portant le nombre total de listes d'armées médiévales à 361. En outre, les armées peuvent inclure des contingents d'alliés historiques. Cela donne des centaines de milliers de permutations. Vous ne serez jamais à court de nouvelles combinaisons à essayer.
    • Albanais 1356-1430 ap. JC
    • Albanais 1443-1478 ap. JC
    • Turcomans d’Anatolie 1260-1379 ap. JC
    • Turcomans d’Anatolie 1380-1500 ap. JC
    • Turcomans Moutons noirs 1350-1467 AD
    • Bulgares 1320-1395 ap. JC
    • Byzantins (Central) 1262-1399 ap. JC
    • Byzantins (Epiros) 1262-1319 ap. JC
    • Byzantins (Epiros) 1320-1359 ap. JC
    • Byzantins (Morée) 1349-1460 ap. JC
    • Byzantins (Trébizonde) 1262-1359 ap. JC
    • Byzantins (Trébizonde) 1360-1399 ap. JC
    • Byzantins (Trébizonde) 1400-1461 ap. JC
    • Compagnie catalane 1302-1304 ap. JC
    • Compagnie catalane 1305-1319 ap. JC
    • Compagnie catalane 1320-1379 ap. JC
    • Compagnie catalane 1380-1388 ap. JC
    • Khanate de Chagatai 1338-1500 ap. JC
    • Croisade de Nicopolis 1396 ap. JC
    • Chypriotes 1291-1319 ap. JC
    • Chypriotes 1320-1414 ap. JC
    • Chypriotes 1415-1474 ap. JC
    • Chypriotes 1475-1489 ap. JC
    • Géorgiens 1300-1500 ap. JC
    • Indiens (Hindous du Sud) 1336-1500 ap. JC
    • Indiens (Musulmans) 1340-1469 ap. JC
    • Indiens (Musulmans) 1470-1500 ap. JC
    • Indiens (Rajputs) 1340-1500 ap. JC
    • Indiens (Vijayanagara) 1336-1399 ap. JC
    • Indiens (Vijayanagara) 1400-1469 ap. JC
    • Indiens (Vijayanagara) 1470-1500 ap. JC
    • Perses islamiques 1245-1393 ap. JC
    • Djalayirides 1336-1432 ap. JC
    • Grèce Latine 1320-1432 ap. JC
    • Egyptiens Mamelouks 1340-1399 ap. JC
    • Egyptiens Mamelouks 1400-1489 ap. JC
    • Egyptiens Mamelouks 1490-1500 ap. JC
    • Moldaves 1359-1399 ap. JC
    • Moldaves 1400-1429 ap. JC
    • Moldaves 1430-1500 ap. JC
    • Compagnie navarraise 1375-1382 ap. JC
    • Compagnie navarraise 1383-1394 ap. JC
    • Compagnie navarraise 1395-1402 ap. JC
    • Ordre de St Jean 1292-1319 ap. JC
    • Ordre de St Jean 1320-1399 ap. JC
    • Ordre de St Jean 1400-1449 ap. JC
    • Ordre de St Jean 1450-1500 ap. JC
    • Turcs ottomans 1299-1361 ap. JC
    • Turcs ottomans 1362-1429 ap. JC
    • Turcs ottomans 1430-1500 ap. JC
    • Serbes 1320-1344 ap. JC
    • Serbes 1345-1379 ap. JC
    • Serbes 1380-1459 ap. JC
    • Timourides 1360-1398 ap. JC
    • Timourides 1399-1469 ap. JC
    • Timourides 1470-1500 ap. JC
    • Venitiens (Coloniaux) 1440-1500 ap. JC
    • Valaques 1330-1399 ap. JC
    • Valaques 1400-1429 ap. JC
    • Valaques 1430-1500 ap. JC
    • Turcomans Moutons blancs 1402-1469 ap. JC
    • Turcomans Moutons blancs 1470-1500 ap. JC
  • 8 scénarios historiques supplémentaires couvrant les engagements clés de la période à une échelle épique : Apros 1305, Saint George 1320, Kosovo 1389, Ankara 1402, Varna 1444, Târgoviște 1462, Krujë 1467, Vaslui 1475.
  • 63 affrontements historiques supplémentaires ont été ajoutés au mode bataille rapide, portant le total à 302, la plupart jouables depuis les deux côtés.
  • 5 campagnes supplémentaires basées sur l'histoire, couvrant les principaux dirigeants et conflits de l'époque : L'ascension des ottomans partie 1, L'ascension des ottomans partie 2, La Compagnie catalane, Timur, Matthias Corvinus.
  • La campagne bac-à-sable a été étendue pour inclure toutes les nouvelles listes d'armées, ce qui vous permet de mener n'importe quelle nation (et ses alliés historiques) contre n'importe quelle autre nation (et ses alliés) - ce qui donne plus de cent mille permutations.
  • Les modules Time Warp ont été étendus pour inclure les nouvelles listes d'armées.

Depuis le 1er janvier 2019, Steam a officiellement cessé d'assurer la compatibilité avec les systèmes d'exploitation Windows XP et Windows Vista. Source: Steam

Configuration requise Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte

Windows Minimale

Système d'exploitation: Windows 8 / 10
CPU: i5 @ 2.0GHz | A8 @ 2.0GHz
RAM: 6 GB
Graphic: 1 GB
Audio: DirectX compatible
DirectX: DirectX 9.0c
HDD: 5 GB

Windows Recommandée

Système d'exploitation: Windows 8 / 10
CPU: Intel Core i5 @ 2 GHz | AMD Athlon A8 @ 2 GHz
RAM: 8 GB
Graphic: 2 GB
DirectX: DirectX 9.0c
HDD: 6 GB

À propos

  • Un joueur
  • Multijoueur
  • Multijoueur en ligne

Une question avec Field of Glory II: Medieval - Sublime Porte?

» Gamesplanet Support

Community Videos

Votre Let’s Play sur Gamesplanet?  
Suivez ce lien pour en savoir plus...