PC

Mirror's Edge Catalyst Clé Origin

Mirror's Edge Catalyst

Mirror's Edge Catalyst

De l'extérieur, la ville ultramoderne de Glass arbore d'éblouissants reflets. Mais cette cité dissimule en réalité un terrible secret – que l'intrépide traceuse Faith devra révéler au grand jour. Vivez les origines de Faith dans Mirror’s Edge™ Catalyst et luttez pour la liberté dans la ville de Glass.

Windows PC  (143) 9,99€ -30% 6,99€ 9,99€ -30% 6,99€ Retour à la boutique

8 juin 2016 - Globtopus

[Tests] Les avis de la presse sur Mirror's Edge Catalyst

Mirror's Edge Catalyst sort enfin, plusieurs années après le premier opus.
Est-ce le retour de la prise de risque de l'épisode précédent ?
Pas sûr...

PRESSE FRANCOPHONE

JEUXVIDEO.COM - 14/20 - mrderiv

²Pouvions-nous en attendre plus de Mirror’s Edge Catalyst ? Oui, très certainement ! Le titre de DICE se repose sur de solides acquis et offre donc un gameplay toujours aussi nerveux basé sur des sensations de Parkour enrichies de plusieurs nouveautés intéressantes. S’il parvient à nous faire entrer dans le passé de son héroïne charismatique, le scénario du jeu ne décolle malheureusement jamais au point de nous lasser après quelques heures. Reste un monde plus ouvert rempli à ras bords de contenus annexes pas forcément des plus diversifiés, mais aptes à retenir les amateurs de déplacements grisants en milieu urbain. Un reboot qui aurait donc mérité plus de fraîcheur pour véritablement nous faire replonger dans son univers 8 ans après la sortie de son prédécesseur.

GAMEKULT - 5/10 - Gautoz

Un prêté pour un rendu. Pour chaque défaut majeur évacué par DICE entre Mirror's Edge et sa suite Catalyst, le studio suédois en crée accidentellement un autre, au point d’étouffer le vent de magie qui soufflait sur le premier épisode. Moins enfermée et linéaire que son aïeul, plus variée sur le plan artistique et plus généreuse aussi, cette suite peine malheureusement à créer un tout cohérent, lisible et capable de s’adapter aux envies du joueur. Par l’inconstance de son level design extérieur, le jeu brime trop souvent les élans libertaires et prend des airs de monde ouvert sur rails, où les choses se font ainsi et pas autrement. L’aborder sans le fameux GPS magique, c’est l’assurance de chutes à répétition dans le vide jusqu’à ce qu’on connaisse son langage par coeur ou qu’on finisse par lâcher l’affaire. Sortir le TomTom™ et se laisser guider fera en revanche certainement la blague pour certains, mais ne permettra de masquer ni les soucis de précision, ni la répétitivité, ni le dernier tiers assez calamiteux du jeu. Mirror’s Edge Catalyst est l’archétype du jeu qui regorge de potentiel, qu’on aurait tant voulu aimer, mais qui n’y met vraiment pas du sien.

JEUXACTU - 15/20 - Laurely Birba

Pour dire les choses clairement, ceux qui ont apprécié Mirror's Edge adoreront Mirror's Edge : Catalyst, parce que la base est là. La prise en main est toujours aussi intuitive, les acrobaties s'enchaînent à une vitesse folle, le sound design est ouf et la direction artistique continue d'hypnotiser. A cela s'ajoute les améliorations pensées par les développeurs de DICE, que ce soit au niveau du système de combat ou de l'approche open-world. Du côté des néophytes, même s'ils apprécieront sans doute les qualités de Catalyst, ils retiendront aussi ce qui le rend largement perfectible, à commencer par la réalisation qui ne fait pas honneur au Frosbite, bien que certaines zones parviennent à tirer leur épingle du jeu. L'idiotie de l'I.A. est juste impardonnable, et on se demande encore à quoi peut servir un arbre de compétences dont plusieurs skills se débloquent automatiquement. Quant à l'histoire, aux dialogues et à la mise en scène, on sent clairement que ce n'est pas le point fort de DICE. Malgré toutes ces lacunes, on a passé un agréablement moment en compagnie de Faith, un retour que l'on attendait plus explosif mais à côté duquel il serait cruel de passer.

GAMEBLOG - 6/10 - Gianni Molinaro

Comme le premier volet en son temps, Mirror's Edge Catalyst peut compter essentiellement sur les sensations qu'il procure pour séduire. La vitesse, le vertige et la liberté sont là, avec quelques éléments de gameplay bienvenus et une aire de jeu d'une taille plus que respectable en plus d'un style agréable. Cela ne fait malheureusement pas oublier certaines errances au niveau d'une histoire et d'un casting pour le moins ratés, de détails concernant la ville assez déplaisants et, surtout, d'une intelligence artificielle absolument pas à la hauteur.

PRESSE ANGLOPHONE

IGN - 6.8/10 - RYAN MCCAFFREY

Le retour de Mirror's Edge brille sous certains aspects, mais est finalement une déception.

VentureBeat - 80/100 - MIKE MINOTTI

Les chutes mortelles occasionnelles vous frustreront, mais l'aspect plateforme à la première personne de Mirror's Edge Catalyst est tellement jouissif quand il fonctionne que vous n'abandonnerez pas si facilement.

PCGAMER - 78/100 - Samuel Roberts

Catalyst est ce qui est de plus proche d'une version définitive du Mirror's Edge que l'on voudrait, même s'il garde les soucis du premier opus.

GAME INFORMER - 6.5/10 - Ben Reeves

Catalyst contient quelques moments excitants de plateforme, mais la plus part d'entre eux sont enterrés sous une traversé répétitive du monde et une métropole trop classique.

Maxime Robinet // @globtopus

Score: 2
0 commentaires

Mes outils

Signaler cette publication
Shortlink: